le monde vrai

 

  1. Le monde vrai, accessible à l’homme sage, pieux, vertueux — il vit en lui, il est ce monde.
  2. Le monde vrai, inaccessible maintenant, mais promis à l’homme sage, pieux, vertueux ( au ” pêcheur qui fait pénitence “).
  3. Le monde vrai, inaccessible  , que l’on ne peut ni atteindre, ni prouver, ni promettre, mais qui, du seul fait qu’il est pensé,est consolation, engagement,impératif.`
  4. Le monde vrai — inaccessible? En tout cas, pas encore atteint.Et, puisque non atteint, inconnu. Ne consolation: en quoi serions-nous engagés par quelque chose que nous ne connaissons pas?…
  5. Le “monde vrai”,une idée qui ne sert plus à rien, qui n’engage même plus à rien — une idée inutile, superflue, par conséquent une idée réfutée : abolissons-la.
  6. Nous avons aboli le monde vrai : quel monde restait-il? Peut-être celui de l’apparence?…Mais non! En même temps que le président monde vrai, nous avons aussi aboli le monde des apparences!

Ces sont les processus “COMMENT, POUR FINIR, LE “MONDE VRAI”DEVENIR FABLE”,écrit par Friedrich Nietzsche dans son livre fameux “Crépuscule des idoles“. Il y a déjà 128 ans  après la publication de ce livre, on arrive à la quelle étape ? Est-ce qu’on a aboli le monde vrai?

Dans le monde d’aujourd’hui, personne n’est pas Narcisse, tout le monde est en train de chercher l’ego — “Moi” est le seul objet que on intéresse; qu’est-ce que “Je” veux dire,doit être entendu par tout le monde. On paye tout attention sur les ego, mais on ne connaît pas encore “Qu’est-Ce que je suis?”. “Je” suis l’image dans le miroir? “Je” suis le reste à part de l’autre?

L’espace public deviens l’extension d’espace individuel,les conflits sociaux deviennent les contradictions intestines. La personne est divisée par les définitions, les standards et les idéologies. La nature nous donne les besoins,les symboles nous donnent les désirs.Pour les individus,Mélanchon contre Le Pen,c’est juste comme la sympathie pour les animaux contre le parfum de poulet rôti .”Je” suis qui a fait choisir, ou “Je” suis qui a plusieurs choix? Le monde vrai est le monde le quel on regarde, ou il est l’ensemble de tous les possibilités et de tous les dimensions? Les choses n’est plus indivisible, le sens est morcelé par les symboles, les fissures grandissent dans nos cœur. ça c’est comment l’ère deviens vide et comment le monde deviens fable.

 

Advertisements

发表评论

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com 徽标

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  更改 )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  更改 )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  更改 )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  更改 )

Connecting to %s